Ludosky / Chine / Gilets / RN / Guerre / …


  FRANCE    SOCIETE   ligne-noir

Entre Eric Drouet et Priscillia Ludosky, le « divorce » est bel et bien annoncé.

Les deux figures des « gilets jaunes » ne travaillent plus ensemble pour le mouvement. Ludosky a fait savoir qu’elle ne partageait plus les mêmes idées que Drouet.

Après un samedi de manif’ plutôt calme, c’est en interne que la terre semble trembler. Eric Drouet et Priscillia Ludosky étaient à la base de ce mouvement. Mais, selon Ludosky, le comportement de Drouet ne colle plus avec ses convictions. Elle affirme sur son réseau social avoir cessé toute collaboration avec son compagnon de route. Elle évoque les agissements de Drouet qui, selon elle, « ternissent l’image du mouvement », rapporte « Le Parisien ».


  MONDE    JUSTICE   ligne-noir

Un canadien condamné à mort pour trafic de drogue en Chine … Un « sale coup » politique ?

Une dirigeante de « Huawei » est toujours en attente d’une décision d’extradition au Canada, sur demande des États-Unis. La Chine avait promis des représailles.

Selon les juges chinois, le canadien de 36 ans, inculpé pour trafic de drogue, prévoyait d’envoyer « 222 kg de méthamphétamine en Australie » avec des complices, rapporte « Le Monde ». Pour ce fait, il a été condamné à mort alors qu’il avait interjeté appel. Côté canadien, on y voit une réponse, et plus précisément des représailles, à l’arrestation d’une des dirigeantes de la marque « Huawei » – Meng Wanzhou – soupçonnée de fraudes.


  VIDEOS    NEWS   ligne-noir

Ξ LE SENS DE L’EFFORT EN JAUNE …
Ξ GILETS JAUNES : SERVICE D’ORDRE …

  FRANCE    POLITIQUE   ligne-noir

Le « Rassemblement National » joue sur les deux plans ; les policiers et les « gilets jaunes ».

Le « RN » a le cul entre deux chaises. Il est dans l’obligation de composer avec le soutien aux forces de l’ordre et le gant de velours avec les « gilets jaunes ».

Les réservoirs des citoyens votants sont partagés. Les forces de l’ordre ont « toujours » eu le soutien de l’Extrême Droite. Nombreux d’entre eux, ou leurs proches, votent pour le « RN ». Quand aux « gilets jaunes », on les sait « blancs » et plutôt en phase avec les idées nationales. Du coup, les politiques, représentants des anciens frontistes, ne peuvent cracher ni sur un camp, ni sur un autre. C’est ce que souligne Tristan Berteloot pour « Libération ».


  FRANCE    POST-IT   ligne-noir

GILETS JAUNES / UN ACTE NUMÉRO 9 PARFAIT ? …

Plus de manifestants et moins de violence … Qui osera s’en plaindre ? La mobilisation devrait remonter dans les opinions.

Plus encadrée, mieux gérée, la mobilisation a été plus seine. Au final, peu de débordement dans les différents points de manifestations. Une bonne chose pour l’opinion que les français ont du mouvement. On sait à quel point ces sondages sur le soutien au mouvement sont importants pour la direction prise par les décisions gouvernementales comme pour le ton et les discours propagés par les médias. Plus l’opinion est forte, plus il est difficile de critiquer les « gilets jaunes ».

  MONDE    POLITIQUE   ligne-noir

L’Allemagne a toujours une dette financière envers la Grèce, estimée à 270 milliards.

Les réparations financières de l’Allemagne pour les crimes commis par les nazis durant Seconde Guerre mondiale ne sont toujours pas payées.

L’Allemagne a payé cher les actes commis avant 1945. Financièrement, le pays a été « obligé », par des accords, de rembourser ce qui a été perdu durant la guerre. Sauf que la Grèce n’a pas vu la couleur de tous les milliards dus. Selon les dernières estimations (2016), l’Allemagne devrait s’acquitter de 270 milliards d’euros, rapporte « Libération ». Mais, alors que la Grèce en aurait bien besoin, Angela Merkel ne semble pas vouloir mettre la main à la poche.


  FRANCE    DIRECT   ligne-noir

« Gilets Jaunes » : Plus de deux cents d’interpellations ; « 20 Minutes », mais des manifestations plus calmes avec moins de violence ; « Le Parisien ».

  FRANCE    SOCIETE   ligne-noir

Des journalistes pris pour cible par des manifestants. Apathie accosté lundi en rue.

Des employés de « LCI » et « France3 » ont été agressés. Malgré l’accompagnement systématique d’agents de sécurité, les journalistes ne sont pas à l’abri.

Entre journalistes et « gilets jaunes », cela a toujours été compliqué. Les premiers estiment faire leur travail quand les seconds accusent une désinformation en faveur de l’État. Dernièrement, c’est à Rouen que des employés de « LCI » et « France3 » ont été agressés ; « Europe1 ». Le 07 janvier, c’est Jean-Michel Aphatie, journaliste et éditorialiste, qui avait été interpellé et filmé par « un journaliste gilet jaune » qui l’accuse d’être « un menteur » dans la rue ; « Sud Ouest ».


  VIDEOS    NEWS   ligne-noir

Ξ EXPLOSION A PARIS …
Ξ CRASH DU MIRAGE 2000 …

  FRANCE    POLITIQUE   ligne-noir

Florian Philippot ne voit pas d’obstacle entre les déçus de Mélenchon et son mouvement.

Philippot pense à un rapprochement « possible ». Depuis plusieurs semaines, Jean-Luc Mélenchon voit partir une partie de ses fidèles, déçus de « sa » politique.

JLM a toujours dit « jamais avec le FN » (aujourd’hui « RN »). Certains voient d’ailleurs en « La France Insoumise » un rempart au parti d’Extrême Droite. Mais le patron des Insoumis n’a jamais dit « jamais avec Philippot ». Et ce dernier, jamais avare de récupérer des politiques déchus d’autres partis ou mouvements, ouvre grand les bras « aux personnes de bonne volonté » qui veulent le rejoindre. Un sujet de Quentin Laurent et Alexandre Sulzer pour « Le Parisien ».


  FRANCE    SOCIETE   ligne-noir

« Gilets jaunes » : Une mobilisation en hausse par rapport à samedi dernier.

Au grand désespoir du gouvernement et ceux qui ne croient plus aux revendications des « gilets jaunes », les manifestants sont toujours très nombreux.

Ils ont été plus de 84.000 dans tout le pays (8.000 à Paris), écrit « Le Figaro ». Les « gilets jaunes » gardent une grosse pression sur le gouvernement. Mais ce ne sont pas toujours les manifestants de la première heure. Certains sont restés chez eux, d’autres se joignent au groupe. « Le Parisien » nous fait le récit de Frédéric, 39 ans, dépanneur électroménager. C’est la première fois de sa vie qu’il prend part à une manifestation, et peut-être pas la dernière.


  FRANCE    SOCIETE   ligne-noir

« Gilets jaunes » ; « c’est l’idée de la violence qui paye », explique Isabelle Sommier.

Dans « Libération », la sociologue explique que l’idée selon laquelle la violence permet de faire bouger les choses est bien encrée.

Lorsque Emmanuel Macron a donné ses mesures pour « calmer » les « gilets jaunes », en décembre dernier, les français ont bien compris que cela faisait suite aux violences qui avaient eu lieu dans la capitale. L’idée est entrée dans la tête de beaucoup de citoyens et, dans une majorité écrasante, dans la tête des tous les manifestants « sur fond de désespoir et de colère sociale ». Une interview de Léa Mormin-Chauvac pour le journal « Libération ».


  FRANCE    REDACTION   ligne-noir

Dégâts au ministère : Griveaux n’a pas compris que c’est lui qui était visé.

Benjamin Griveaux estime que « l’attaque » du ministère (portes fracassés avec un engin de chantier, voitures dégradées, vitres cassées) est une attaque des manifestants contre la République. Il se trompe. C’était une attaque totalement personnelle.

!Posted on 12 janvier 2019 By Zven Peterson!


  FRANCE    SOCIETE   ligne-noir

Manifestants blessés sur les huit derniers samedis : « Libération » fait le bilan.

Le plus grand nombre de manifestants ont été blessés suite à l’utilisation de « flashball » ou « balles de défense » (60 sur 82).

Selon « Libération », il y aurait eu 82 blessés jugés « graves » dans le camp des « gilets jaunes ». Ils sont à imputer directement aux week-ends de manifestations. Le journal va jusqu’à détailler les parties du corps qui ont été touchées. Et c’est la tête qui prend d’abord (67 blessures). Globalement, il y aurait eu « environ 1.700 blessés du côté des manifestants et environ 1.000 pour les forces de l’ordre », rapporte encore Jacques Pezet pour son journal.


  FRANCE    SOCIETE   ligne-noir

Pour « punir », le gouvernement veut couper les allocations familiales des enfants « violents ».

Couper les allocations pour punir, et les parents, et les enfants, est dans les tuyaux du gouvernement Macron.

En cas de violence des enfants, uniquement dans l’établissement scolaire dans un premier temps, il sera possible de couper dans les allocations. Il serait notamment question de faire correspondre le retrait des allocations versées aux parents avec des dégâts matériels ou des préjudices commis par l’enfant. « Le Parisien » rappelle néanmoins que « toucher aux allocations familiales, ça n’est pas nouveau » dans l’histoire de France.


  VIDEOS    NEWS   ligne-noir

Ξ BLOQUÉS EN MÉDITERRANÉE …
Ξ MACRON EN VISITE A CRÉTEIL …

  FRANCE    SOCIETE   ligne-noir

Le flic qui a frappé des « gilets jaunes » à Toulon aurait un « lourd passé », selon « Le Parisien ».

Le quotidien a enquêté sur Didier Andrieux. C’est lui que l’on voit sur les images filmées samedi dernier, en train de cogner sur des manifestants.

Selon « Le Parisien », ses collègues avaient déjà avertis la hiérarchie sur son comportement – « des excès d’autoritarisme et des manquements à la sécurité au cours d’opérations » – sans que cela aie été pris en compte. Dans le même temps, une autre vidéo circule où l’on voit le policier pris à partie par des manifestants. Une vidéo dévoilée par l’avocat de Didier Andrieux, précise le « Huffington Post ». Une façon de justifier la violence des coups qu’il a donné ensuite.


  FRANCE    DIRECT   ligne-noir

« Gilets Jaunes » : Le « boxeur » s’est rendu à la police ; « Le Parisien ». Il explique son geste par la colère et une mauvaise réaction face à la « violence policière ».

  FRANCE    MEDIAS   ligne-noir

Un politique a-t-il le « droit » de bloquer un journaliste sur son réseau social ?

La question est posée depuis qu’un journaliste (proche « LFI ») à déposé une plainte contre Richard Ferrand en ce sens.

Le journaliste se nomme Guillaume Tatu. Il est proche de « La France Insoumise » nous précise « Le Monde ». Mais ce problème peut être posé à tous les professionnels de l’information, proche ou non d’un parti ou d’un mouvement politique. Une plainte qui n’a aucun précédent judiciaire, ajoute « 20 Minutes ». Aux États-Unis, Trump avait évincé un journaliste de ses conférences de presse. Il avait été obligé de lui rendre son accréditation au nom de la liberté d’informer.


  FRANCE    REDACTION   ligne-noir

Pourtant proche des idées des « gilets jaunes », Mélenchon n’est pas entendu.

Le patron de la « France Insoumise » ne s’en sort pas. Alors que, en effet, une bonne partie de son programme se retrouve dans les revendications des « gilets jaunes », l’homme est relégué au rang du « politique de métier ». Une politique que les manifestants rejettent.

!Posted on 7 janvier 2019 By Nadya Farez!


  FRANCE    MEDIAS   ligne-noir

L’AFP n’a pas « truqué » la photo avec le message « Approche Macron, j’ai un truc à te dire ».

Ce message était inscrit sur ce qui semblait être une batte de baseball, portée par un manifestant « gilet jaune » le 08 décembre à Toulouse.

En voyant la photo, il est vrai que l’on aurait pu croire à un montage pour le moins grossier. Mais l’AFP précise : Contrairement à ce qui laisse à penser, le message « Approche Macron, j’ai un truc à te dire » n’était pas inscrit sur une vrai batte de baseball. Il s’agissait en fait d’un semblant de batte en carton (plat). Une version qui se tient si on regarde la photo sous d’autres angles. C’est ce que nous explique le journal belge « L’Avenir ».


  MONDE    SOCIETE   ligne-noir

Des migrants sont toujours bloqués au large de Malte. Les appels du Pape ne changent rien.

Le premier catholique du monde n’est pas écouté, ni par l’Italie, ni par Malte. Les 50 migrants sont partagés entre deux navires d’ONG allemandes.

Pour certains d’entre eux, cela fait 3 semaines qu’ils sont à bord des navires, écrit « Le Soir ». Malte n’en veut pas. Pas plus que l’Italie, qui a durcis ses débarquements depuis des mois. La France, les Pays-Bas et l’Allemagne ont bien fait savoir qu’elles étaient prêtes à en prendre leur part. Mais rien de concret pour l’instant. Quand au Pape François, il a appelé une nouvelle fois à faire preuve de solidarité. Pas du tout entendu toutefois, explique « Le Monde ».


  ALP.ORG    ANNONCE   ligne-noir

Toujours à la recherche de Rédacteurs.
Nous sommes sans cesse à la recherche de nouveaux Rédacteurs de News. Le but est de diversifier les sujets autant que les opinions. Si vous êtes intéressés, merci de lire la page « About » et de nous contacter.

LA PRESSE RESTE LE DERNIER ÉCLAIRAGE POSSIBLE DANS LE BROUILLARD DU MONDE


ACCES-LIBRE-PRESSE.ORG / 2016 – 2018 / N°715470 / ALP.431.8256