Pompier / Saoudienne / Rohingya / Tex / Hulot / …


A-BELGIQUE
POMPIERSCANDALE / MANQUE DE MOYENS / « RTL INFO »

Le manque de moyens dénoncés par les pompiers, encore une fois.

Un pompier dénonce les moyens alloués aux administratifs alors que les hommes sur le terrain manquent cruellement d’équipements.

C’est sur le plateau d’une émission de la chaîne privée « RTL-TVI », « C’est pas tous les jours dimanche », qu’un pompier, président du secteur Zones de Secours à Bruxelles, dénonce ce qu’il juge être un scandale. Selon lui, les administratifs, derrière leur bureau et parfois en contact avec le public, peuvent se faire rembourser jusqu’à 1.000 euros de vêtements par an. Les pompiers, sur le terrain, ne peuvent quand à eux demander un remboursement qui excède les 400 euros par année. Un comble quand on sait que les hommes du feu réclament depuis longtemps des moyens supplémentaires. Tous les détails sur « RTL Info » ; « Furieux, un pompier bruxellois dénonce un nouveau scandale sur RTL ».


A-MONDE
ARABIE SAOUDITEFEMMES / AUSSI AVEC UN GUIDON / « MÉTRO »

Femmes à moto et en camion dés juin prochain pour les saoudiennes.

Quelques semaines après que les femmes aient le droit de conduire en Arabie Saoudite, elles auront aussi la possibilité de conduire motos et camions.

Cela peut paraître d’un autre temps pour nous. Hors, pour les saoudiennes, c’est une belle révolution. Dans six mois, elles pourront conduire des motos mais aussi des camions sur ce sol arabe, très en retard sur les droits des femmes. L’Arabie Saoudite était le seul et unique pays au monde à interdire aux femmes de conduire un véhicule motorisé. Une forme de dépendance aux hommes pour tous leurs déplacements. Ce qui a été mainte fois dénoncé par les femmes et les instances internationales. Le site « Métro » souligne que cette avancée sociale se fait grâce à Mohammed ben Salmane, jeune prince, qui veut une réforme au niveau de la participation des femmes dans les activités économiques.


A-MEDIAS
TF1POLÉMIQUE / SAUVER DES GENS POUR DES VIDÉOS / « LE SOIR » ; « LE NOUVEL’OBS »

« Facebook » de « TF1 » ; « Mille partages vidéo, une famille Rohingya secourue ! »

Aux prix de clics avec votre petite souris, « TF1 », avec « Allianz Voyage », se proposaient de sauver une famille de Rohingya par paquets de 1.000 partages vidéo.

Face à la polémique, où le mot « répugnant » est revenu à de multiples reprises, la chaîne a supprimé son message. Taxé de se faire de la publicité sur le dos des Rohingya (victimes de violences, viols et autres kidnappings en Birmanie notamment), la chaîne privée n’a pas eu d’autres choix. Le fait est que les Internautes y ont vu une manière scandaleuse de se faire des « retours » pour le compte de « TF1 ». D’autant que la chaîne n’a pas besoin de jouer avec les sentiments des gens. Elle a largement les moyens de donner de l’argent pour aider ces familles sans en retirer un autre profit que la fierté de pouvoir humainement intervenir. Au moment d’écrire ces lignes, seuls deux médias ont traité le sujet ; « Le Soir » en Belgique et « Le Nouvel’Obs » en France.


A-FRANCE
CENSURETEX / OFFICIELLEMENT VIRÉ DE FRANCE2 / « LE PARISIEN »

« France2 » cherche à remplacer Tex pour animer les « Z’amours ».

D’abord « écarté » pour sa blague sur les femmes battues, l’animateur « Tex » est officiellement viré de « France2 ». La chaîne lui cherche une ou un remplaçant.

L’humour est dangereux. Il a couté à « Tex » sa place à « France2 » après 17 années de service à la tête de l’un des jeux de couples les plus connus en francophonie. Pour sa blague sur les femmes battues qu’il a fait sur « C8 », l’animateur est remercier. Pas le bon moment pour faire ce genre de vannes. Dans l’article publié dans « Le Parisien » – « Tex viré de France 2 : les humoristes sous haute surveillance » – Benoît Daragon avec Sylvain Merle se posent la question de savoir si le fait de « rire de tout » arrive au terme de son histoire. Les humoristes ont en tout cas intérêt à se tenir tranquille un petit moment sur le thème des femmes. Sujet beaucoup trop épineux par les temps qui courent. Heureusement qu’il reste la politique. Mais jusque quand ?


A-FRANCE
POLITIQUEHULOT / PATRIMOINE A MOTEUR / « LA DÉPÊCHE »

Nicolas Hulot et ses 9 véhicules à moteur ; pour un écologiste c’est ballot.

Lorsque les politiques français ont publié leur patrimoine, un écologiste à siccité l’attention dans la presse ; Nicolas Hulot.

Outre le fait que Hulot fait partie des hommes politiques les plus riches de France, il est propriétaire de 9 véhicules. « La Dépêche » précise qu’il a notamment « une BMW, un C2, une Volkswagen, une Citroën , une Land Rover ainsi qu’un Peugeot Boxer. Une moto BMW, un scooter ainsi qu’un bateau de marque Vaillant ». Toujours dans « La Dépêche », on peut lire que Nicolas Hulot se défend face à cette polémique « ridicule ». La plupart de ces véhicules ont été acheté à des prix relativement bas. Sa fille et sa femme se servent aussi des véhicules, dont certains sont des utilitaires. On peut toutefois reprocher à Hulot de ne pas être à fond dans les moteurs qui n’utilisent pas les énergies fossiles. Seul son scooter est électrique.


A-FRANCE
POLITIQUEMACRON / ANNIVERSAIRE DES 40 ANS / « FRANCE24 »

Macron au château de Chambord ; « il se fait pas chier quand même ».

Petite polémique autour de la « soirée » du Président Macron au château de Chambord pour ses 40 ans. Pour les français qui rament, c’est « indigne ».

Fêter son anniversaire dans un château doit être « cool ». A la tête de la France, Macron n’avait sans doute aucune raison de s’en priver. D’autant que, selon l’Élysée, Emmanuel Macron s’offre cette « folie » avec ses propres petits sous. Néanmoins, les politiques de Gauche balancent leurs petites phrases assassines ici et là. Le « PC » s’y est collé. Mélenchon aussi. Pas de drame national pour autant. Macron gagne bien sa vie. S’il veut claquer des mois de salaire dans une soirée, qui peut l’en empêcher ? Mais pour les petits français, à la veille de Noël, qui pour certains doivent casser la tirelire pour tenter d’organiser quelque chose de correct avec des cadeaux sous le sapin, il y confrontation des statuts sociaux. Plus d’infos sur « France24 ».


A-FRANCE
SPECTACLEMISS / FÉMINISTES EN ROGNES / « L’EXPRESS » ; « 20 MINUTES »

« Miss France » et la lutte contre les violences faites aux femmes ; pas génial.

Si on en croit les associations féministes, il valait encore mieux de ne pas parler de ce problème dans un divertissement qui met en avant la « femme objet ».

Au départ de l’affaire Weinstein, de « #balancetonporc » et de tous les « dossiers » qui sont apparus après cela, il était difficile pour les « Miss » de ne pas parler de ce problème. D’autres pays l’ont fait, avec plus ou moins de succès. En France, ça passe moyennement. Les associations féministes dénoncent. Dans « L’Expresse », on peut lire ; « … une hypocrisie selon des féministes ». Et de Sylvie Tellier de se défendre dans « 20 Minutes » ; « Le concours sert les droits des femmes ». Sur les réseaux sociaux, on est pas du tout de l’avis de Tellier. Ce concours n’aurait pas été le meilleur endroit pour en parler. Cela étant dit, si aucun mot n’en avait été prononcé lors de cette cérémonie des « Miss », certains auraient trouver à critiquer aussi …


A-FRANCE
POLITIQUEFN / BATAILLE DE CHIFFRES / « LIBÉRATION »

« FN » et « Patriotes » se chamaillent sur le nombre de leurs adhérents.

Alors que LePen disait compter 100.000 adhérents dans son parti, ils ne seraient en réalité que la moitié. « Les Patriotes », eux, seraint 6.000 selon Philippot et 500 selon le « FN ».

Entre Marine LePen et Florian Philippot, on assiste à une bataille de chiffres. Mais avant tout, il faut souligner qu’il y a un mois, LePen annonçait le chiffre de 100.000 adhérents dans son parti. Selon les derniers chiffres du « Front National », lui-même, ils seraient en fait un peu plus de 51.000. Soit le « FN » voit une désertion comme jamais dans un parti en si peu de temps, soit LePen ment. De son côté, Philippot se vente d’avoir dans son mouvement 6.000 adhérents et se moque de la bisbrouille des chiffres de son ancien parti. Le « FN » lui répond ; selon lui, « Les Patriotes » ne dépasseraient pas la barre des 500 adhésions. A lire dans « Libération » ; « Le FN comptait 100 000 adhérents selon Le Pen, 50 000 selon la réalité ».


A-BELGIQUE
TERRORISMERETOUR / PRÊT A TOUT POUR REVENIR / « LA DERNIÈRE HEURE »

Un combattant belge de l’ETI prisonnier en Irak prêt à tout pour revenir au pays.

Il n’a pas encore été jugé, mais, en Irak, il risque ni plus ni moins la corde au cou. Pour sauver sa peau, il réclame son retour en Belgique pour « dévoiler des infos ».

C’est le jeu mon pauvre Tarik. Nombreux pays se sont accordés sur le fait que les « soldats » de l’ETI arrêtés dans cette partie du monde soient jugés sur place. Le but « avoué » est de les empêcher de revenir. Une décision qui ne suscite pas beaucoup de critiques. Mise à part leurs proches, personne ne veut voir ces gens revenir de leur guerre au risque de faire des dégâts chez nous. Il est possible que des agents de la sûreté de l’État belge fassent tout de même le voyage pour le rencontrer. Peu de chance qu’il remette les pieds en Belgique par contre. Plus de détails dans « La Dernière Heure » ; « Un combattant belge de l’EI incarcéré en Irak veut coopérer avec la sûreté belge ».


A-ECLAIRAGE
SMARTPHONEÉCOLE / TOUR DU MONDE SANS PORTABLE / « LE MONDE »

Interdiction des smartphones dans les écoles en France ; tour d’horizon.

Le gouvernement Macron dit y penser sérieusement. A l’étranger, plusieurs expériences ont été faites. « Le Monde » en fait le tour.

Il est toujours intéressant de savoir ce qui se fait ailleurs. C’est sans doute ce que le gouvernement français a fait, et c’est aussi ce que le journal « Le Monde » explique dans son article ; « L’interdiction des téléphones portables à l’école fait aussi débat à l’étranger ». Globalement, on peut dire que beaucoup de pays ont opté pour, si pas une interdiction, un usage plutôt modéré. Le souci c’est que même en ayant fait le tour des autres pays, la France n’est pas plus avancée dans le débat. La question n’est pas de savoir s’il faut ou non interdire les smartphones dans les écoles. Sur ce point, tous les professionnels sont d’accord. La vrai question est comment faire pour que cette décision ne tourne pas à l’émeute.


A-FRANCE
POLITIQUESOLERE / Y A COMME UN PROBLÈME / « LE FIGARO »

Thierry est moins solaire que d’habitude. « LREM » pourrait le virer.

Le « Canard Enchaîné » a dévoilé que Jean-Jacques Urvoas, ancien Garde des Sceaux, avait informé Thierry Solère d’une enquête financière sur sa personne.

En politique, c’est chacun son tour. Et en ce moment, c’est Solère qui est le « people » en vogue. Avec une sale affaire sur les bras (copinage entre lui-même et Urvoas), le dinosaure de la politique, qui est fraîchement estampillé « La République En Marche », risque de voir la fin de sa vie publique se dessiner plus tôt qu’il ne l’avait sans doute prévus. Dans les rangs « LREM », on dit déjà qu’on ne veut pas de lui s’il est confirmé qu’il y a en effet eu ne serait-ce qu’un problème « éthique ». C’est ce qu’explique Mathilde Siraud, en reprenant les déclarations de Christophe Castaner, dans « Le Figaro » ; « Affaire Urvoas : Thierry Solère risque d’être exclu de LREM ». Déjà évincé des « Républicains » pour son rattachement à « LREM », il pourrait se retrouver bien seul.


A-BELGIQUE
SOCIALINÉGALITÉ / CA CREUSE ENCORE ET ENCORE / « LE PARISIEN »

Dans les inégalités, on est plus devant un trou mais devant un gouffre.

« Le Parisien » fait le point sur une étude qui montre, encore une fois, que les inégalités entre les êtres humains sont toujours plus importantes.

Riches plus riches, pauvres plus pauvres. On croirait entendre un Mélenchon en meeting devant une foule en délire. Au niveau mondial, c’est pourtant ce qui se vérifie toujours plus. Premier touché ; la classe moyenne qui redescend d’un cran dans l’échelle des richesses. Quand aux « pauvres », ils ont bien du mal à garder la tête hors de l’eau. Les aides ne suivent pas les augmentations du « coût de la vie », ou de leur vie, qui fini par ne plus valoir grand chose. Mais c’est en Europe que ce gouffre est le mieux maitrisé, souligne Lucas Chancel et Thomas Piketty, les deux économistes, auteurs du rapport. Un sujet de J.Cl. pour « Le Parisien » ; « Richesse : les inégalités se creusent dans le monde entier ».


A-MONDE
USATRUMP / L’IDIOT DU PAYS / « LIBÉRATION » ; « NEWSWEEK »

Pour bon nombre d’américains, Donald Trump est un « idiot ».

Le média américain « NewsWeek » publie un sondage « Quinnipiac ». Selon ce dernier, les américains pensent que Trump est « idiot », « menteur », « crétin », voir un « porc ».

Les américains peuvent être aussi « trashs » avec Trump que celui-ci peut l’être. Sans pitié, les citoyens US ne manquent pas de qualificatifs pour le décrire. Sur 48 mots utilisés pour définir le Président américains, 30 sont injurieux, ou pour le moins négatifs. Il semble qu’on aie rarement vu un Président US aussi mal perçu par sa population nationale. Ses récentes décisions (sur Jérusalem ou le climat notamment) ne doivent pas être hors de cause dans l’opinion qui se dégage de ce sondage. A lire dans « Libération » ; « Idiot, menteur, incompétent : Donald Trump vu par les Américains » et sur « NewsWeek » (en anglais) ; « DONALD TRUMP IS AN “IDIOT” AND A “LIAR,” AMERICANS SAY IN NEW POLL ».


A-FRANCE
ÉCONOMIEEN PERTE / LA LUTTE DES PETITES SURFACES / « LIBÉRATION »

Les appels des villes pour sauver les centres ne parlent à personne.

Alors que les maires tentent de ne pas faire mourir les centres-villes, le gouvernement fait mine de ne rien voir. Un appel à l’aide est lancé.

Il n’a échappé à personne que les centres-villes se meurent. Le « pratique » fait que les clients délaissent les vitrines des petites boutiques pour se concentrer sur les grandes enseignes. Pour les commerçants locaux qui aimeraient néanmoins s’intégrer, les loyers demandés pour entrer dans le cercle plutôt fermé des zones commerciales sont souvent hors de prix. C’est ainsi qu’on se retrouve avec toujours les mêmes enseignes, petit bout d’une grande chaîne, où que l’on soit en France. « Libération » essaye quand même de relancer le débat. Mais pas facile de se faire entendre. Le gouvernement Macron est sur d’autres priorités. Un sujet de Sibylle Vincendon ; « Les hypers sont de plus en plus rudes ».


ACCES-LIBRE-PRESSE.ORG / 2016 – 2017 / N° 1229261117